top of page

⚠ PEMP et longes antichute

Dernière mise à jour : 28 sept. 2023

⛑ L’éjection du ou des occupants de la plateforme de travail d’une PEMP au cours de son utilisation est un risque majeur et mortel dans une grande majorité des cas.


Nacelle PEMP CACES site école de formation cordiste et port du harnais  - Altitude Formation

La R486 de la CNAM concernant la conduite des 'PEMP et longes antichute' indique bien qu’il faut utiliser « les EPI contre les chutes de hauteur appropriés » qu’à la condition que le fabricant en ait précisé l’utilisation dans sa notice d’instructions.


Malheureusement, il n’y a pas plus de précisions quant aux types de liaison antichute à utiliser. L’INRS, dans son document ed 6419, n’apporte pas plus d’informations.


Nous indiquons donc dans nos formations qu’au vu du risque d’éjection il faut utiliser :



  • Dans l’idéal, l’employeur devrait fournir une longe la plus courte possible en adéquation avec la position du point d’ancrage dans la plateforme de travail de la PEMP afin que la personne ne puisse pas passer par-dessus le garde-corps. Mais la réalité du terrain est tout autre et les utilisateurs vont dans la grande majorité des cas être équipés d’une seule longe dont la longueur peut varier de 1 à 2m.


  • Si la personne est éjectée par-dessus le garde-corps, elle se retrouve alors en situation d’arrêt de chute. Par conséquent, sa longe doit comporter impérativement un absorbeur d’énergie. La question du tirant d’air peut alors se poser mais elle reste pour moi un problème mineur car vu que le point d’ancrage se trouve plus bas que l’opérateur (sur le plancher ou la sous-lisse dans la grande majorité des cas), le tirant d’air s’en trouve de facto réduit.


  • L’idéal serait donc d’utiliser une longe réglable d’arrêt des chutes (donc avec absorbeur) et de la maintenir constamment en tension. C’est pour cela qu’on peut tout à fait utiliser un antichute automatique à enrouleur norme EN360. En effet, l’enrouleur maintiendra automatiquement la bonne longueur toute au long de l’utilisation de la PEMP et, par sa réactivité d’arrêt, empêchera toute éjection par-dessus les garde-corps. Attention toutefois, il faut s’assurer que le fabricant ait bien prévu l’utilisation de l’enrouleur avec un point d’ancrage plus bas que l’utilisateur (en « facteur de chute 2 ») et que la sangle soit renforcée pour le frottement sur arrêtes vives.

Formations Port du harnais, longes à utiliser dans les plateformes de travail

Ces recommandations sont aussi partagées par l'IPAF (International Powered Access Federation, https://www.ipaf.org/fr) organisme international sur la prévention des risques lors de l'utilisation des PEMP.


Le flou et le manque de connaissances de certains organismes certifiés CACES® sur le sujet des EPI contre les chutes de hauteur entretiennent la confusion sur ce sujet.


Pour résumer, voici la liste des longes à utiliser dans les plateformes de travail des PEMP :


- Longe simple de retenue EN354 sans absorbeur d'énergie :

la longueur doit être impérativement en adéquation avec la position du point d'ancrage dans la plateforme de la PEMP pour éviter tout basculement par-dessus le garde-corps

- Longe simple avec absorbeur d'énergie EN355 d'une longueur comprise entre 1,00 m et 1,50 m maximum

- Longe double avec absorbeur d'énergie EN355 d'une longueur comprise entre 1,00 m et 1,50 m maximum


- Longe réglable type PETZL GRILLON EN358 :

la longe doit toujours être maintenue en tension car ces longes ne sont conçues pas pour arrêter une chute


- Antichute à rappel automatique EN360 :

le fabricant doit autoriser l'utilisation en facteur de chute 2, exemple :

o MILLER TURBOLITE

o KRATOS OLYMPE-S sangle, Antichute à rappel automatique lg. 1,75 m - spécial nacelles


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page